Frettercher als Hausdéieren sin an de läschte Joeren esou richteg IN gin.

Déi meescht Leit bedenken dobei net dass et sech hei em e richtegt Raubdéier handelt, dat vum Iltis ofstamt an dementspriechend net geegent as als Hausdéier.

Frettercher si vill méi anspruchsvoll wéi all déi aner, richteg Hausdéieren. Am Freien bewunne si rieseg Gebitter. Wann ee bedenkt dass dës Déiercher 8 bis 10 Joer al kënne gin, a muench vun hinnen hirt ganzt Liëwen erbärmlech a Käfeger verbrengen, misst engem kloer sin dass dat déi rengsten Déierequälerei as.

Vill vun dësen zoutraulechen Déieren gin einfach ausgesat wäll d'Leit d'Flemm mat hinne kritt hun. Do hun se dann iwerhapt keng Iwerliëwenschance. Si hun weder Angscht viru Menschen nach virun Honn oder Kaatzen, wa se mat hinnen zesummegeliëwt hun. Déi éischte Kéier wou si e friëme Mensch begéinen kann dementspriëchend déitlech ausgoen vir dat heemlecht Frettchen.

Echt Frënn vu Frettercher loossen se frei am Haus lafen.


Als geselleg Déieren gin se séier gudd Frënn mat Hond oder Kaatz. Trotzdem muss een am Ufank gudd oppassen. Dee strenge Wëldgeroch vum Frettchen kann en Hond schon emol dozou verleeden, zouzebeissen. Emgekéiert kann e Frettchen awer och ouni Problem eng jong Kaatz dout maachen.

Frettercher brauche vill Laaf a si richteg verspillt. Den Daag fänkt vir si awer eréischt Owends un. Déi lëschteg Kobolden, ëmmer prätt vir Neits z'entdecken, buddelen en Tunnel duerch all Blumendëppen, klammen iwerall erop an hun onendleche Gescheck vir Diren an Tiräng opzemaachen. Wann se ëmmer eleng sin kënne se der schon eng Onmass stiichten. Wa Frettercher schlecht gehal sin verkümmere se oder gin agressiv.

Seriös Déieregeschäfter verkafen iwerhapt keng Frettercher.

Dat schéinst Liëwe vir e Frettchen as matten an enger Famill mat engem aner Frettchen zesummen ze liewen.

Linken:
Association Mustela
FRETTCHEN Haltung INFOS und TIPS
Les Fiches conseils
Un furet est un petit animal de la taille et du caractère du chaton. Le furet est un mammifère. Il est carnivore strict car il a besoin de se nourrir exclusivement de viande. Son organisme n'est pas fait pour digérer les fibres végétales.
Sa fourrure est pourvue de poils et de sous-poils de couleurs différentes. Il existe des furets angoras mais ils restent assez rares.
Le furet est un animal vif et très joueur qui demande beaucoup d'attention. Il ne peut rester enfermé toute la journée.
Il devient un véritable compagnon plein de tendresse avec un petit peu de patience.

Données Physiologiques

Ses données sont importantes, n'hésitez pas à les communiquer à votre vétérinaire.
  • T° corporelle : entre 37,5°C et 40°C selon son activité. En moyenne 38,8°C La température est souvent plus élevée chez le vétérinaire à cause du stress.
  • Poids adulte : Le poids varie selon la saison ( +ou- 30% de plus à l'automne jusqu'au printemps) et selon le sexe.
Male : de 850gr à 2kg
Femelle : de 400gr à 1kg300
  • Taille (du museau à la base de la queue)
Male : de 40 cm à 65 (Queue 10 à 20cm)
Femelle : de 25 à 50 cm ( Queue de 7 à 15 cm)
  • Espérance de vie
  • entre 8 et 12 ans pour les furets européens
  • entre 5 et 8 ans pour les furets américains
  • Chromosomes (Diploïdes) : 40
  • Dents : 34
Le compte n'est pas toujours exact, chez certains furets les dents de lait peuvent rester. Chez d'autres il peut manquer des incisives inférieurs.
  • Nombre de mamelles : en moyenne 8
Mâles et femelles mais certains furets n'en ont que 6 ou 7.
  • Gestation : De 41 à 44 jours.
Il faut être très vigilant et si le 44ème jour vous ne voyez toujours rien, il vaut mieux consulter un vétérinaire.
  • Nombre de petits : De 1 à 18 en moyenne 7.
  • Poids à la naissance : 6 à 10 gr
  • Premières dents : 15 jours après la naissance
  • Dents définitives : environ 45 jours après la naissance. Mais les dents de lait peuvent rester jusqu'à l'age adulte.
  • Ouverture des yeux : environ 35 jours
  • Audition : environ 30 jours
  • Sevrage complet : de 6 à 8 semaines

Conseils avant achat

Sources : Association Club Français des amateurs du furet ( CFAF )

Les questions à se poser

Il faut tout d'abord se poser des questions primordiales :
  • Etes-vous prêt à vous occuper d'un furet pendant 8 ou 10 ans?
  • Avez-vous le temps de le sortir de sa cage tous les jours, pendant 3 heures au minimum? Aurez vous la patience de vous occuper de lui, de le cajoler, de jouer avec lui?
  • Etes-vous capable de lui apporter les soins nécessaires, nettoyage du bac et de la cage, nettoyage des oreilles, coupe des griffes?
  • Financièrement, savez-vous payer les vaccins ainsi que les autres frais vétérinaires?
  • Savez-vous payer la nourriture de haute qualité ainsi que la litière de votre furet?
  • Avez-vous de la place pour lui mettre une cage spacieuse, ainsi qu'une pièce qui sera à sa disposition afin qu'il puisse courir, jouer, ...
Bref êtes-vous réellement prêt à adopter un furet pour la vie ?
Avant l'acquisition, nous vous conseillons de vous informer au maximum via les associations, les forums, des amateurs... En effet, vous pourrez apprendre très vite et, pourquoi pas, rencontrer des propriétaires ? De cette façon, vous pourrez voir " en direct " ce qu'est la vie avec un fufu. N'oubliez pas non plus que certaines personnes ne supportent pas l'odeur musquée de ce petit mustélidé. En allant voir sur le terrain, vous serrez immédiatement fixé.
Il est bien sur important de pouvoir se rendre chez un vétérinaire compétent en matière de NAC ( nouveaux animaux de compagnie). En Belgique, il y a très peu de spécialistes, néanmoins, vous pourrez tout à fait en trouver un très valable. L'association Mustela ainsi que les particuliers peuvent vous aider dans le choix de votre vétérinaire.

Vérifications

N'oubliez pas de vérifier :
  • Si le furet se laisse approcher et prendre par les humains
  • S'il ne semble pas agressif.
  • S'il est propre, ainsi que la cage, si l'eau et la nourriture sont fraîches.
  • S'il semble en bonne santé
Vérifier l'état général de l'animal
L'animal doit être curieux, vif et enjoué quand il est réveillé. Ses yeux ne doivent pas couler. Ses oreilles doivent être propres sans odeurs ( absence de gale). Sa dentition doit être saine et ses gencives bien roses sans mauvaises odeusr. Vérifiez que l'animal n'est pas parasité ( puces, tiques, vers...), qu'il n'a pas de crêtes purulentes sur le corps et que sa respiration est régulière et silencieuse. Les selles ne doivent pas être suspectes ( diarrhées, selles verdâtres, granuleuses ou d'aspect gluant). Si un des furets présents dans la même cage est d'apparence malade, tous peuvent être contaminé, ne l'oubliez pas !
N'oublier pas de vérifier l'age de votre petite boule de poils. Nombreux sont les nouveaux propriétaires qui se sont faits avoir en pensant acheter un fureton de 8 semaines et se retrouvent avec un furet de 6 mois. ( véridique !) Le carnet vétérinaire est une bonne preuve !

Où l'acheter ?

Sources : Association Club Français des amateurs du furet ( CFAF )
Il y a plusieurs façons de se procurer un furet. La formule idéale est l'acquisition chez un particulier car ils y sont souvent bien sociabilisés. Vous pouvez vous retourner vers les refuges qui hébergent de temps en temps un furet (centrez vous sur les refuges NAC). Ils n'ont pas toujours eu de chance, vous pouvez faire une bonne action. Les animaleries existent mais ne sont pas souvent très recommandées.
Les particuliers
Beaucoup de propriétaires de furets font reproduire leurs femelles puis vendent ou donnent leurs petits. Il s'agit souvent de reproduction faite par des passionnés qui connaissent leur animal.
En visitant le forum Mustela régulièrement vous pourrez peut-être dénicher la perle rare ! Il existe bien des annonces dasn les journaux, chez les vétérinaires et sur de nombreux sites d'annonces.
Si vous avez opté pour un petit, avec un peu de chance vous pourrez voir votre fureton grandir et en même temps vous familiariser avec votre petit trésor. En règle générale, il faut compter aux environs de 30 à 60 euros pour un fureton " nature " ou vermifugé. Un peu plus s'il est pré-vacciné.
Ce qui est bien chez les particuliers, c'est que vous pouvez leur poser des questions sur leur passion, les soins, bref, tout ce qui concerne le furet. Vous pourrez alors partager vos connaissances et qui sait, peut-être même, vous lier d'amitié. Souvent, les particuliers demandent de recevoir des nouvelles de leurs portées. Des petites réunions raviveront les souvenirs du premier regard, de la première caresse, ou de la première morsure....
Les refuges
En général, il vaut mieux éviter les refuges classique SPA car ils n'ont que rarement des furets et n'ont presque aucune connaissance des NAC. Leur infrastructure est souvent mal adaptée ( soins, nourriture, cage,...).
En parallèle, il existe quelques petits refuges plus familiaux et plus spécialisés dans les petits animaux ( " la Cité des Anges " par exemple). La plupart des animaux abandonnés arrivent en refuge pour les mêmes raisons (déménagement, naissance d'un enfant, allergie, malpropreté, dégâts occasionnés, manque de disponibilité...).
Les animaux récupérés sont soignés par des personnes passionnées qui essayent de replacer ces animaux chez des personnes expérimentées pour être sur que l'animal sera bien traité. Un suivi est assuré dans la majorité des cas.
Il est vrai que vous ne trouverez que rarement, voire jamais, un fureton. Mais un furet adulte est parfois une bonne occasion. Ils sont généralement stérilisés, vermifugés et vaccinés. Certes, leur passé n'est pas toujours connu mais un bon refuge ne vous laissera un de leur animaux que s'il est sociabilisé. Les débuts seront parfois difficiles mais avec du temps, ils apprendront à avoir confiance en vous et peut-être même qu'un jour, et plus vite que vous ne l'espériez, vous le retrouverez sur vos genoux pour une de ses nombreuse siestes. A ce moment, vous saurez que vous avez pris la bonne décision.
L'association Mustela a décidé de ne pas créer (pour l'instant) un refuge à proprement parlé. Le conseil d'administration a décidé de mettre chaque animal abandonné ou trouvé dans une famille d'accueil pendant un certain laps de temps avant l'adoption. Grâce à ce système, le furet sera resociabilisé. Il pourra être suivi correctement. Les évolutions de son comportement envers les humains, les furets et les autres animaux pourront être connus. Cette pratique gagne à être connue car le furet n'a pas connu le traumatisme du refuge et a pu continuer à vivre normalement.
Chez un chasseur
L'acquisition d'un jeune chez un chasseur est parfois risquée. Le prix est toujours très bas ( max 40 euros ) Mais ce tarif est bien entendu proportionnel aux soins apportés à la mère et à sa portées. Leurs conditions de vie est souvent très différentes de celle des furets élevés chez des particuliers. Les furets de chasse ne sont pas souvent correctement nourris. Renseignez vous sur son alimentation pour pouvoir faire une période de transition. N'oubliez pas de vérifier la santé de votre animal ( yeux qui coulent, abdomen gonflé, pelage sain, absence de parasite,...). Ils ne seront que très rarement vaccinés et vermifugés ne l'oubliez pas !

Si vous possédez d'autres animaux, il vaut mieux mettre votre petit bout en quarantaine au moins une semaine ce qui est valable d'ailleurs pour n'importe quelle façon d'acquisition.

Les Dents

Les dents du furet ressemblent un peu aux dents d'un chat. (attention le furet n'est pas un rongeur !!!)
Le furet a plus ou moins 34 dents.
Des incisives qui ont une bordure tranchante qui sert à mordre et à couper. Des canines qui sont en forme de dents de vampire (on appelle ça couramment les " crocs ") qui permettent de percer, de maintenir et de déchiqueter.
Les prémolaires qui coupent et déchiquettent.
Les molaires qui servent à écraser et à broyer.
Les furets sont sensibles au tartre. Il faut veiller que ce tartre ne dérange pas votre furet. Une distribution de nourriture humide entraîne une apparition de tartre. Pour y remédier donner des croquettes dures ou des oreilles de cochon séchées.
Un excès de tartre peut provoquer des gingivites ou autres infections dentaires, ce qui entraîne souvent un amaigrissement de votre furet qui ne sait plus s'alimenter correctement.

Les sens du furet

La vue :
Comme tous les prédateurs, le furet a les yeux placés à l'avant du crâne. Son champs de vision lui permet de repérer facilement une proie et de la pourchasser. L'acuité visuelle du furet n'est cependant pas tellement bonne et sa vision de loin est plutôt limitée. Evaluant mal les distances, le furet peut se blesser en sautant d'un balcon ou d'une table ou encore en dégringolant les escaliers.
Ne laisser jamais un furet sans surveillance, c'est comme un petit enfant.
Remarques :
  • La vision des furets albinos est moins bonne que celle de leurs congénères colorés. Ils ne sont toutefois pas aveugles.
  • La présence de cônes (cellules destinées à la vison des couleurs) dans la rétine du furet suggère qu'il pourrait détecter certaines couleurs.
  • Les furets voient beaucoup plus facilement les objets en mouvement que les objets fixes. On a observé que des objets bougeant de 25 à 45 cm/seconde (vitesse moyenne d'une souris) captent davantage leur attention. Tout ce qui bouge plus lentement ou plus rapidement semble moins les captiver.
  • La pupille du furet, allongé horizontalement, permet de bien balayer le champs de vision prés du sol.
Certains disent aussi que le furet serait myope.

Le goût :
Il ne faut pas donner n'importe quoi à manger au furet. Très jeune, il s'imprègne du goût de sa nourriture et il y restera fidèle toute sa vie. Voila pourquoi le furet est si capricieux et qu'il est difficile de lui faire manger quelques chose de nouveau.
L'odorat :
L'olfaction est une fonction beaucoup plus importante que la vision pour déclencher l'instinct de chasseur du furet et pour l'aider a trouver des choses. Son odorat est très bien développé. Il l'utilise pour trouver sa nourriture, sa litière et pour reconnaître des objets familiers.
Le toucher :
Les vibrisses du furet jouent un rôle dans les transmissions des sensations tactiles. Comme pour les chats.
L'ouïe :
Le furet a l'ouïe très sensible. Il entend les moindres sons et les localise facilement. Encore faut-il qu'il soit attentif, car entendre n'implique pas nécessairement prêter attention.
Vous aurez parfois l'impression que votre animal est sourd. Mais à bien y penser, il ignore peut-être votre voix étant trop occupé à vaquer à d'autres occupations.
Remarques :
- Le furet albinos a l'ouïe un peu moins bien développée.
- Les furets sourds ont tendance à vocaliser plus fort.

La Cage

Il est souvent préférable de mettre son furet dans une cage lorsque vous êtes absent, afin d'optimiser la sécurité de votre petit compagnon.
Cette cage doit avant tout être spacieuse, il en existe spécialement conçue pour le furet dans le commerce, mais si vous êtes bon bricoleur, quoi de mieux que d'offrir à son furet une cage faite maison.

Il est indispensable que votre cage contienne :

Un abreuvoir de préférence, les furets ayant tendance à renverser les bols, bonjour la piscine !!!


Une gamelle en terre cuite => bien lourde, pour y mettre les croquettes, l'idéal étant une gamelle s'accrochant aux barreaux.






Un bac à litière afin que votre compagnon s'habitue à faire ses besoins dedans.

Un hamac, et des tissus pour les moments de sieste.










Vous pouvez bien entendu y ajouter de petits jeux comme une balle de ping - pong, des petits jeux en caoutchouc dur,....
Mais il faut savoir que l'entretien de la cage est très important pour la santé de votre furet. Les excréments peuvent, en plus d'amener une mauvaise odeur, amener des parasites.
Il y a donc plusieurs règles d'hygiène à respecter :
Tous les jours, vous devez :
  • Changer l'eau
  • Retirer les excréments de la litière
  • Enlever la nourriture souillée et la remplacer.
Toutes les semaines :
  • Nettoyer la cage entièrement, de préférence au désinfectant.
  • Vider entièrement la litière, et également la passer au désinfectant.
  • Laver tous les tissus de la cage, cela évitera qu'ils s'imprègnent de l'odeur musquée de votre compagnon.
Attention
Evitez foin et copeaux de bois dans la cage, ceux - ci étant très poussiéreux, votre furet pourrait y être allergique.

La stérilisation

Chez la femelle :
La stérilisation chez la furette est primordiale à sa survie si elle n'est pas destinée à être fécondée.
La période de chaleurs s'étend du mois de février / mars jusqu'à l'automne. Durant tous ces mois, la furette produit une quantité impressionnante d'œstrogènes. Ces hormones ont pour effet collatéral d'occasionner au fil du temps de graves dommages à la moelle osseuse. Cette dernière réduit jusqu'à cesser de produire des globules rouges, blancs et également moins de plaquettes.
La furette devient anémique et la mort survient alors immanquablement.
Les signes cliniques provoqués par une hyperoestrogénie sont :
  • dépression
  • pâleur des muqueuses
  • petites hémorragies cutanées
  • présence de sang dans les selles
  • prédisposition aux affections bactériennes
  • perte anormale de poils sur la queue et sur les flancs
  • perte de poids
  • selles noir foncé
L'âge idéal pour pratiquer cette stérilisation est d'environ 6 mois.


Chez le mâle :
A l'inverse des femelles, ces messieurs peuvent passer leur existence avec leurs outils reproducteurs...
Leur stérilisation n'est qu'une question de vie pratique. Un mâle entier aura souvent un caractère plus fort, ainsi qu'une odeur beaucoup plus prononcée en période de rut.
En outre, deux mâles entiers auront un problème de cohabitation dû à leurs caractères dominants.
Il se peut également qu'il faille se résigner à séparer durant la période de rut un mâle entier vivant avec une femelle stérilisée, afin de préserver cette dernière de tout harcèlement de son compagnon devenu trop entreprenant.


Comment voir si mon furet est en rut ?
La période d'activité sexuelle s'étend de décembre à juillet. Cette période peut être modifiée à cause de la période de photosensibilité.
Les 1er symptômes sont la descente des testicules dans le scrotum (= elles deviennent visibles) par la suite vous pourrez constater qu'elles vont grossir jusqu'à obtenir la taille de 2 belles " noisettes ".
Certains mâles deviennent plus agressifs, pas toujours envers les humains mais souvent envers ses congénères mâles et femelles qu'ils soient stérilisés ou non.
Il est conseillé de les séparer.
ATTENTION
On a rencontré certains furets males avec une seule testicule. La 2éme étant certainement restée dans la cavité abdominale. Il est déconseillé de faire reproduire un tel furet car cette malformation serait génétique et tous les fils de ce furet auraient le même problème. D'autre part il est conseillé de le stériliser car la testicule non descendue pourrait se tumérer avec l'âge.
Attention à bien avertir votre vétérinaire de la situation car l'opération est différente puisqu'il doit ouvrir plus que pour une castration habituelle.
Le furet qui reste en rut à tendance à marquer son territoire, il marche avec le train arrière prés du sol et urine souvent en petite quantité. Cette urine à une odeur plus forte que d'habitude, la couleur de cette urine est aussi caractéristique car elle est plus foncée qu'à l'habitude elle est presque orangée.
L'odeur de votre furet en général est plus forte durant toute la période du rut.
Comment voir si votre furette
est en chaleur ?
L'activité sexuelle de la furette s'étend de mars à août.
Mais votre furette peut avoir ses chaleurs avant mars. On remarque facilement le début des chaleurs, la vulve commence à gonfler pour arriver à sa taille maximum en 25 jours. C'est assez impressionnant, la vulve peut atteindre la taille d'une petite noisette (1,25cm), un écoulement sera également présent.
L'odeur de la furette sera plus forte durant cette période.
ATTENTION à ne pas laisser une furette en chaleur trop longtemps. Après 1 mois il y a risque d'aplasie et votre furette sera en danger de mort. (Voir aplasie)
Une autre caractéristique des chaleurs est la perte des poils dûe aux oestrogénes, ces poils repousseront soit après l'accouchement soit après la stérilisation.

Le furet et le chien


A priori, rien ne les empêche de lier amitié mais il va falloir vous armer de patience : la présentation des deux races doit faire l'objet d'une très grande attention. Elle doit s'effectuer très progressivement et avec beaucoup de prudence.

Observez bien les réactions de chacun et veillez à ce qu'ils puissent se flairer sans pour autant les laisser se toucher, même par jeu (cela risquerait de tourner au drame). D'ailleurs, au début, il est préférable de tenir le chien en laisse pour pouvoir stopper toute tentative d'agression (voire même lui mettre une muselière s'il se montre trop hostile). Si vous constatez que le chien ne prend pas votre furet pour une nouvelle friandise, continuez graduellement de les mettre ensemble jusqu'à ce que vous soyez sûr des intentions de chacun.
Si vous avez la chance qu'ils s'acceptent mutuellement, il vous reste à surveiller leurs jeux. En effet, le furet n'a pas peur du chien et pourrait essayer de jouer avec en lui tirant les oreilles, en lui mordillant les pattes ... ce qui risque de déclencher une réaction violente de la part du chien. N'oubliez pas que ce dernier a de bonnes dents, que le furet est petit et fragile ! Pensez à ce qui pourrait arriver si d'un coup de gueule, le chien attrapait le furet ! Ainsi, même s'ils semblent bons copains, il vaut mieux surveiller leurs jeux et ne jamais les laisser seuls.

Le furet et le chat

Même si le chat ne représente pas de gros risques pour votre boule de poils il faut tout de même laisser les animaux s'habituer progressivement l'un à l'autre. Leur capacité de s'entendre dépend aussi de leur caractère. Certains chats accepteront le furet sans problème. D'autres l'ignoreront ou encore, ne pourront s'empêcher de lui donner des coups de pattes toutes griffes dehors. Il faudra alors être prudent car un chat peut être dangereux pour le furet (pensez à ses yeux, ...).

Le furet et les rongeurs

Souvenez-vous que le furet est carnivore et que les rongeurs sont ses proies naturelles. Sa cohabitation avec eux (souris, rats, hamsters, lapins, cobaye, ...) est absolument incompatible. Même si par bonheur, le furet parvient à lier amitié avec votre lapin par exemple, il pourrait un jour se laisser emporter par son instinct de chasseur. Ne les laissez donc jamais se rencontrer.
De plus, l'odeur du furet a tendance à stresser les rongeurs. L'inverse est vrai également : le furet pourra s'exciter en flairant l'odeur des rongeurs à proximité. Il est donc préférable, pour l'un comme pour l'autre, de les placer dans des pièces séparées.

Furet et les volatiles

Nos amis à plumes sont aussi très prisés par les furets. Il est vraiment préférable de les laisser à l'écart de votre compagnon à quatre pattes. Attention tout de même, les rôles peuvent être inversés si vous possédez par exemple un perroquet. Hé oui, même s'ils ne voient pas votre furet comme une proie, son bec dangereux pourrait infliger des blessures importantes au furet lors d'un jeu.

Le Furet et les poissons


Le furet étant très curieux de nature, il pourrait s'intéresser à ce poisson qui batifole gaiement dans son aquarium. Il lui prendrait alors peut-être l'envie d'aller voir de plus près ce drôle d'animal. Mieux vaut donc tenir l'aquarium hors de portée du furet. Si vous possédez un grand aquarium couvert soyez prudent car il peut devenir un piège mortel pour un furet trop téméraire qui tomberait dedans et ne pourrait peut-être pas en sortir ...

Le furet et les reptiles

Il est insensé de chercher à ce que furet et reptile, qui sont de natures fondamentalement différentes se lient d'amitié. Ils ne peuvent cohabiter et les reptiles doivent donc se trouver hors de la portée du furet.

Le furet et les autres furets

Les furets sont des animaux qui aiment vivre en société. N'adopter qu'un seul furet est un peu triste puisque celui-ci n'aura aucun compagnon de jeu ... vous devrez alors redoubler d'attention et de soins pour lui car vous serez son seul ami. Consacrez-lui alors beaucoup, beaucoup, ... beaucoup de temps !

Si vous souhaitez adopter un autre fufu, votre compagnon sera ravi ... mais peut être pas tout de suite ! En effet, les furets établissent une hiérarchie, un ordre de dominance entre eux. Une fois que cette hiérarchie est définie et acceptée par tous, ils peuvent cohabiter sans problème. Mais en attendant ... patience et prudence s'imposent !
Vous l'avez compris, il faut prévoir une période d'adaptation quand on décide d'introduire un ou plusieurs autres furets dans la maison.
Il est possible que tout se passe bien dès le départ, alors là, c'est le bonheur ! Mais c'est loin d'être toujours le cas.
Le jour des présentations, commencez par faire un essai en lâchant les deux furets dans une grande pièce neutre (pas dans une cage, ils se retrouveraient trop vite confrontés l'un à l'autre, de plus, la cage est le territoire d'un des deux animaux). Restez bien présents et ne les quittez pas des yeux. Laissez-les se flairer. Il est normal que leurs premiers contacts soient brusques : l'un tire l'autre par la peau du cou, ils crient, se donnent des coups de dents. Pas de panique, ils apprennent à se connaître (ou jouent peut-être déjà ensemble) et sont entrain de créer leur hiérarchie. Surtout, ne les séparez pas, sinon le même " combat " risque de se reproduire à chaque fois qu'ils se rencontrent. Ils ne s'entendront et vous ne pourrez les voir faire une sieste enlacés ensemble que lorsqu'il y aura un " chef ". Si tout se passe bien, vous verrez, ils deviendront les meilleurs amis et ne se quitteront plus.
Au début, il est conseillé de ne pas les laissez ensemble sans surveillance : ils pourraient profiter de votre absence pour régler leurs comptes.
Si par contre vous observez de grosses réticences, si les combats s'avèrent trop brusques, que cela dégénère et devient traumatisant pour l'un ou pour l'autre, préférez une autre méthode.
Allez-y plus progressivement : pour commencer, mettez les deux furets en cages séparées mais placées juste l'une à côté de l'autre afin qu'ils puissent s'habituer à la présence de l'autre (l'entendre, le voir, le sentir). Vous pouvez aussi échanger les draps de cage de temps à autre afin qu'ils s'habituent à l'odeur.
Au bout d'un certain temps, revenez à la première méthode.
Ne vous étonnez pas, cela peut prendre beaucoup de temps ... plusieurs jours, plusieurs semaines voire plus encore. Ne vous découragez pas mais ne laissez pas non plus les furets des agressions violentes se prolonger ou se répéter, ce qui pourrait les traumatiser. Pensez d'abord à leur bien être et pas à votre plaisir de les voir ensemble ou de vous faciliter la vie en n'ayant qu'une seule cage. Mais n'ayez crainte, il est rare que des furets se détestent à ce point !
Une petite remarque tout de même en ce qui concerne la cohabitation de deux mâles non castrés : cela est assez difficile, voire dangereux surtout en période de rut et pire encore, en présence d'une femelle ! De grosses bagarres pour séduire la belle pourraient se déclarer. Il vaut donc mieux que l'un des deux, ou les deux soient stérilisés.
Bien sûr, plus les animaux sont jeunes, mieux ils s'habitueront les uns aux autres ... on peut alors peut imaginer de drôles de liaisons amicales ... comme celle-ci par exemple !

Les glandes anales

Le furet étant un mustélidé au même titre que les mouffettes, putois, martes, fouines, loutres et autres blaireaux, il est pourvu d'un moyen de défense pour le moins odorant : les glandes anales.
Ces glandes sont au nombre de deux et disposées de part et d'autre de l'anus.
Elles contiennent un liquide jaunâtre et visqueux dont l'odeur musquée est plus ou moins marquée selon l'espèce.
Contrairement à la mouffette qui expulse ce liquide à plus de 2m, le furet laisse s'écouler le contenu de ses sacs anaux qui se répand ensuite sur les poils entourant l'anus.
S'en dégage alors une odeur musquée fort peu discrète !
En règle générale, le furet ne vide le contenu de ses glandes que dans des situations bien précises :
- douleur
- panique
- détresse
- rage
- grande excitation
Beaucoup de personnes envisagent l'ablation de ces glandes anales en imaginant ainsi se débarrasser de l'odeur de leur compagnon. Ce n'est hélas pas si simple...
En effet, ces glandes ne sont nullement responsables de l'odeur propre aux furets. Leur odeur est produite par les glandes sébacées qui sont dispersées partout sous la surface de l'épiderme.
Ces glandes sébacées sont alimentées principalement par les hormones sexuelles.
Il est donc possible de diminuer significativement l'odeur de votre compagnon en le stérilisant.
L'opération qui consiste à déglander le furet n'aura donc aucun effet sur son odeur.
Cette intervention est d'ailleurs interdite dans de nombreux pays européens, étant considérée comme acte de barbarie envers les animaux...

La coupe des griffes

Matériel indispensable :
- Un coupe ongle spécial furet ou un simple coupe ongle pour humains.
- Une lime, pour les ongles qui se dédoublent
- Un désinfectant ( iso-bétadine, hibidil,...)
- Un coagulant, au cas où vous couperiez dans la veine.
Contrairement au chat, le furet ne possède pas de griffes rétractiles, les griffes du furet poussent, c'est pour cela que la coupe des griffes est un soin essentiel chez le furet. Des griffes trop longues pourraient s'accrocher dans des tissus ou autres, et votre furet en se débattant pourrait s arracher une griffe, aie aie aie, ça fait mal. Il est donc nécessaire de couper +- tous les 15 jours les griffes avant et 1 fois par mois celles des pattes arrières.
Il n'est pas toujours évident pour la première fois de couper les griffes de son furet.
Voici donc la meilleure technique, et la plus appréciée des furets :
- Positionnez votre furet sur son dos et déposez le sur vos genoux.
- Déposez-lui sur son ventre quelques gouttes d'un produit fort apprécié par votre petit compagnon comme du ferretone, ferretvite, du lait pour chatons (faible en lactose,...). Et pendant qu'il sera occupé à lécher son ventre, vous pourrez sans difficulté, couper ses griffes, il sera trop occupé à se lécher pour faire attention à ce que vous lui faites.


Afin d'éviter tout danger, coupez les griffes à 1 ou 2 mm de la veine.

Si malgré tout, vous venez à couper dans sa veine, ne paniquez pas, votre furet le sentira d'autant plus.
Prenez juste votre désinfectant aqueux et mettez en sur la griffe coupée. Si le saignement est important, mettez un peu de poudre hémostatique sur cette griffe. Laissez ensuite, votre petit amour se remettre de ses frayeurs.

Le Bain

Matériel indispensable :
- Du shampoing, l'idéal est celui pour furet ou du shampoing pour chat ou chiot de type " hypoallergénique .

- Une bassine, baignoire ou douche
- Un essuie - éponge
Il faut savoir avant tout qu'il n'est pas conseillé de laver son furet trop souvent, une fois par mois suffit amplement car trop de bains peuvent assécher la peau et donner à votre furet de fortes démangeaisons. Beaucoup de gens pensent que de donner des bains va diminuer l'odeur naturelle de leur compagnon, cette idée est bien fausse. Les glandes sébacées produiront plus de secrétions, ce qui donne à votre furet cette odeur musquée.
Laver son furet :
Certains furets n'apprécient guère l'eau, il est donc conseillé de mouillé petit a petit votre furet, soit dans une baignoire ou avec un pommeau de douche.
Faîtes toujours attention que l eau aie une bonne température, les furets n'apprécient pas l'eau froide et de plus, il pourrait être malade ou risquer l'hypothermie, une température de 40° est l idéal.
Il faut éviter également de lui mettre la tête sous l eau.
Une fois bien mouillées, votre furet peut passer au shampoing.
Versez une noisette de shampoing sur le dos de votre furet et malaxer bien ts les poils sur le dos, le ventre et la queue... en évitant toujours la tête afin qu'il n'y ait aucune projection dans les yeux .

Lorsque votre furet est bien shampouiner, on peut passer au rinçage
Le plus facile pour rincer votre furet, est de le passer soit sous le robinet, soit sous la douche, ainsi aucun risque qu'il avale du savon ( qui pourrait lui causer des diarrhées) ou de s en mettre plein les yeux.
Afin d'éviter les éclaboussures dans les yeux, il vaut mieux commencer le rinçage par le cou, le dos, le ventre et la queue.
Le rinçage est toujours important, s'il devait rester des résidus de savon sur son pelage, votre furet aurait de fortes démangeaisons, il faut donc le passer à l'eau jusqu'à ce que toute trace de savon ait disparu.
Pour sécher votre furet, sortez-le d'abord de l eau, essorez - le, en passant votre main légèrement serrée tout le long de son corps.
Puis enroulez le directement dans un essuie afin qu'il n 'ait pas froid.
Il faut impérativement frotter tout son pelage pour enlever le plus gros de l 'humidité.
Laisser ensuite votre furet se sécher par lui-même dans un endroit bien chaud.

Et le voici tout propre.

Soin du pelage

La fourrure du furet est composée de 2 types de poils :
- le sous poil
- le poil de garde
Le sous poil est un genre de duvet. Il est fin et doux. On le trouve prés du corps du furet. Sa couleur est généralement claire. Comme il est dense, il assure une isolation thermique parfaite. Pour le voir il suffit de souffler sur le dos du furet.
Les poils de gardes sont plus longs. Leurs couleurs sont variables. Ce sont ces poils qui créent les différents marquages sur le furet.
Ses poils servent à protéger le sous-poil des poussières et de l'humidité.

Pour bien entretenir cette fourrure, il n'y a pas grand chose à faire, car le furet le fait lui-même.
Vous pouvez néanmoins l'aider durant les périodes de mues.(Rappel : Le furet mue 2 fois par an, au printemps et en automne) Il aura besoin au moment de la mue d'une épilation. Attention, il ne faut pas arracher ses poils, mais bien enlever les poils morts. Pour cela tenez notre furet par une main et de l'autres tirer doucement sur les poils morts. Ensuite vous pouvez le peigner, vous pourrez grâce à ce coup de peigne vérifier que votre furet n'a pas de puces et que sa peau n'est pas trop sèche. Généralement, ils n'aiment pas qu'on les tripote comme cela, je vous conseille de vous accompagner du ferretone ou d'une autre friandise qui lui rendront cette séance de toilettage moins longue.
Pour terminer, un petit coup de brosse douce rendra la fourrure de votre bien aimé toute douce et bien brillante.

Les puces


Même si votre furet ne sort pas, vous pouvez transporter des œufs de puces sur vos habits. Il vaut mieux dés lors vérifier que la fourrure de vos amis ne contient pas de locataires indésirables.
Pour prévenir les puces et les traiter vous avez plusieurs solutions :
1° Le shampooing anti - parasitaire :

Ce shampooing se trouve facilement en pharmacie ou dans certaines animaleries. Faite attention ces shampooings sont assez agressifs. Si possible choisissez en un pour chaton ou spécial furet. Il faut aussi être très vigilant de ne pas mettre du produit dans ses yeux.
2° Le spray puce
Le spray n'est pas très pratique et pas conseillé. En se léchant le furet peux avaler ce produit et s'intoxiquer. En revanche, il peut s'avérer pratique pour traiter la cage du furet et les tapis de la maison.
3° Collier anti - puce
Ceci est tout à fait déconseiller. Premièrement le furet ne gardera jamais un collier plus de 2 minutes et deuxièmement il va plutôt s'amuser à mâchouiller ce joli morceau de caoutchouc, qui le rendrait malade et qui peut provoquer un blocage intestinal.
4° Les pipettes Frontline
La meilleure des solutions restent ses pipettes. Il suffit de les appliquer dans le cou du furet 1X par mois. C'est rapide, facile et efficace. En plus de traiter le furet contre les puces, ce produit prévient aussi la gale d'oreille.
Pour vous procurer ses pipettes, il vous faut une prescription vétérinaire.

Le soin des oreilles

Matériel indispensable :
- Produit qui dissout la cire de préférence pour furet

- Des cotons et cotons - tiges
- De l'oridermyl si nécessaire.
Une inspection des oreilles est nécessaire toutes les deux semaines.
Il faut habituer votre furet à ce nettoyage dés son plus jeune âge, afin qu'il s'accoutume plus facilement au processus qui a tendance à déplaire aux furets.
Il convient également de nettoyer les oreilles de votre furet après le bain, le développement des bactéries étant favorisé par les milieux chauds et humides ainsi qu'après les balades.
Comment nettoyer les oreilles de son furet ?
Comme pour la coupe des griffes, il existe une technique qui facilite le nettoyage des oreilles.
- Prenez votre furet par la peau du cou, cela l'empêchera de trop bouger lors du soin. Surtout ne vous inquiétez pas, ce moyen de contention ne lui fait pas mal du tout.

- Versez 2, 3 gouttes du produit qui dissout la cire dans chaque oreille, massez délicatement la base des oreilles et laissez agir 1 à 2 minutes afin que le produit agisse à son maximum.

- Prenez un morceau de coton et frottez délicatement les oreilles de votre furet afin d'enlever le gros des saletés.

- Imbibez un coton-tige avec le même produit, et nettoyez ce que vous voyez dans l'oreille externe.
Afin de faciliter votre tâche, dégagez les poils devant l'oreille.

- Nettoyez bien entre les plis de l'oreille externe.
Et voilà les oreilles de votre compagnon toutes propres.
Attention :
Surtout n'enfoncez jamais votre coton - tige dans le conduit auditif de votre furet. Ce geste pourrait engendrer des bouchons dans son oreille, ce qui pourrait à la longue entraîner à votre furet des problèmes auditifs importants.
En nettoyant les oreilles de votre furet, vous pourrez peut être découvrir une masse importante de cérumen de couleur noire et fort odorante, votre furet est donc atteint de la gale des oreilles.
Celle - ci se transmet par contact direct entre les animaux, il faut donc faire très attention si vous possédez plusieurs furets ou d'autres animaux.
Une gale doit être soignée dés son apparition, elle peut être soignée à l'oridermyl tous les 3 jours pendant +- 3 semaines, cependant, il est préférable de demander avis à votre vétérinaire. Il pourra mieux vous conseiller dans le traitement suivant l'intensité de la gale. Il faut savoir qu'une gale mal soignée peut tourner en otite et même entraîner une perte de l'audition.
C'est pour cela qu'il est toujours important de vérifier l'état des oreilles.
Après ce nettoyage, votre petit compagnon mérite bien sa petite friandise .

Homéopathie

Ces traitements homéopathiques ne remplaceront JAMAIS votre vétérinaire. Et Mustela ne recommande pas l'automédication. Ses données sont d'ordre informatif ou pour soigner des maux bénins. Demander toujours conseils au vétérinaire ou au pharmacien.
5 ou 6 granules par jour dans l'eau de boisson :
- ARNICA 9CH : contre la douleur
- ARSENICUM ALBUM 9CH : contre les risques d'infection
- HEPAR SURLFUR 9 CH : idem
- ACONIT 9CH : fièvre
- HEPAR SULFURIS CALCAREUM : infection de la peau et des muqueuses
- IGNITIA AMARA : contre le stress
- IPECA : toux allergique
- MAGNESIA PHOSPHORICA : coliques abdominales
- MERCURIUS SOLUBILI : gingivite, aphtes
- PODOPHYLLUM PELTATUM : diarrhée profuse
- RHUS TOXICODENDRON : grippe, coryza
- CHAMOMILLA : contre la douleur
- GELSEMIUM 9 CH : contre le stress
- NUX VOMICA 9CH : détoxiquant du foie
- L52 et huile essentielle de lavande : contre les rhumes, petites toux, éternuements (2 à 3 gouttes sur un mouchoir à mettre dans leur lit et à renouveler 2 à 3 fois par jour)
- CORYZALIA et SINUXPAX : pour traiter les rhumes, rhinites, éternuements (1 comprimé de chaque remède dans l'eau de boisson à laisser diluer)
- Du Charbon actif (formocarbine) : en cas de diarrhée déclarée (1 cuillère à café/jour pendant 3 jours). Efficace en cas d'empoisonnement par contre ne pas l'administrer en même temps que des antibiotiques il annule leur effet.
Les traitements que j'ai pu tester avec efficacité sur mes fufus
- DIARRHEE :ACONIT 9 ch, ARSENICUM ALBUM 9ch, CHAMOMILLA 9 ch, CUPRUM Metallicum 9 ch, plus Formocarbine.
- ETERNUEMENTS + SINUSITE : NUX VOMICA 9ch, GELSENMIUM 9ch , ARSENICUM ALBUM 9 ch, IPECA 9ch, 1 comprimé CORYZALLIA , 1 comprimé SINUSPAX
Je me sers également du livre " soignez vos animaux par l'homéopathie " aux éditions Similia.
Ceux-ci n'est qu'un résumé. Seul un vétérinaire est habilité a effectuer un diagnostique et à prescrire des médicaments en fonction des symptômes précis qu'il aura diagnostiqués, je me sers de l'homéopathie en complément mais en aucun cas, en substitut de traitement. Comme c'est une médecine très pointue, pour les cas plus précis, il s'agit de traiter au cas par cas et d'adapter les remèdes en conséquence.

Vermifuge

Définition du dictionnaire : Substance médicamenteuse permettant d'éliminer les parasites intestinaux.


Il est important de débarrasser votre furet des parasites internes qui vivent principalement dans le tube digestif. Hormis le danger que ces vers représentent pour votre animal, il y a aussi le risque de contamination pour l'homme et surtout pour les enfants en contact avec les excréments (la litière) .
Il faut vermifuger son furet tous les 3 mois, il est également recommandé de changer de vermifuge a chaque traitement car ils traitent chacun des parasites différents. Juste avant la mise bas, il faut vermifuger la furette, pour éviter tout risque de contamination aux bébés qui leur serait fatale.

Gériatrie

Lorsque le furet devient vieux, certaines de ses habitudes peuvent changer. Il sera plus calme, vous fera plus de câlins, il jouera moins et dormira plus.

A partir de 5 ans, on peut dire que le furet est vieux. Il aura besoin de quelques attentions particulières, telles que : rabaisser sa litière (certains furets attrapent de l'arthrite ce qui rend leurs mouvements difficiles). Il faudra aussi que le furet puisse se reposer suffisamment, ne pas le réveiller pour rien.

Faites attention si vous avez ou si vous envisagez d'adopter un jeune furet, celui-ci pourrait fatiguer le plus vieux.

L'alimentation doit également changer, un furet âgé n'a pas les mêmes besoins qu'un jeune.

Certains furets attrapent la cataracte, un aspect bleuté apparaît sur ses yeux. Il peut avoir la vision atténuée ou même devenir aveugle. Des problèmes dentaires peuvent aussi arriver, le tartre est l'un des plus importants problèmes.

Evitez l'humidité, ce n'est jamais bon pour un animal mais pour un vieux furet c'est encore pire : avec l'arthrite, ses vieux os ne lui feraient que plus mal.

Rappels Soins

Nettoyage oreilles : tous les 2 à 3 mois
( ou + souvent si surplus de cérumen)
Coupe de griffes :
Pattes avant = toutes les 2 semaines
Pattes arrières = Toutes les 3 à 4 semaines
Bain : MAX 3 fois/ an Brossage : Minimum 2 fois par an (période de mues)
Vermifuges : 3 à 4 fois par an
Vaccins : 1 fois par an

Noutdengscht